Il paraît que  les soirées tartiflette et raclette commencent ! Wouhou !!! \o/ 😀

Alors, en attendant de vous proposer ma recette de croziflette et ma vision de la raclette végétarienne, il est temps de vous proposer une recette de tartiflette végétarienne car ce n’est pas parce qu’on est végétarien qu’on ne mange plus de tartiflette ou de raclette.  Car, comme le souligne l’appellation de ces plats traditionnels, c’est bien le fromage qui est mis en avant et non la charcuterie qui l’accompagne. Il n’est donc pas nécessaire de se creuser la tête pour faire une tartiflette végétarienne, il n’est pas nécessaire de chercher absolument à remplacer les lardons bien au contraire. Vouloir absolument les remplacer peut changer le goût et transformer votre tartiflette en un simple gratin de pommes de terre.

Pour que votre tartiflette ait du goût, il faut absolument avoir de bons produits (surtout le fromage et les pommes de terre), et bien travailler les oignons.

On voit beaucoup de recettes sur le net, avec de la crème, ou de l’ail etc, ou les pommes de terre coupées en rondelles. Ne nous y trompons pas, la tartiflette n’est pas un gratin de pommes de terre classique, et elle a un goût bien spécifique qui est le résultat d’un mariage parfait entre le fromage et les oignons. C’est pourquoi dans ma recette, vous ne trouverez ni crème, ni ail.

Pendant que vous dégustez votre tartiflette, le petit plus est de caster un feu de cheminée sur votre écran de télévision, c’est un peu « too much » mais c’est trop cool à la fois ! 🙂 Vous en trouverez plein sur youtube, et pour ceux qui ont Netflix y en a un qui dure longtemps et qui est vraiment sympa ! Vous aurez un petit aperçu de nos soirées tartiflettes sur la photo de l’article ^^.

 

Bonne dégustation les loulous ! ^^

N’hésitez pas à me laisser des commentaires 😉

Imprimer

Tartiflette Végétarienne

Temps de préparation 30 minutes
Temps de cuisson 1 heure
Temps total 1 heure 30 minutes
Portions 4 personnes

Ingrédients

  • 1 kilo de pomme de terre à gratin
  • 2 gros oignons
  • 550 g de reblochon (un gros reblochon)
  • 75 ml de vin Blanc
  • 3 c. à soupe d'huile d'olive ou colza ou tournesol
  • Sel, poivre

Instructions

  1. Faire cuire les pommes de terre sans retirer la peau, à la vapeur, ou dans une grande casserole d'eau salée. Vérifier la cuisson régulièrement à l'aide d'une fourchette. La fourchette doit s'enfoncer sans résistance mais la pomme de terre ne doit pas être trop molle non plus. Je vous conseille de choisir des pommes de terre de taille moyenne. Les grosses pommes de terre non pas le même goût et ne sont pas chargées en sucre de la même manière que les moyennes ou les petites. Je vous conseille de prendre des pommes de terre de même taille également pour une cuisson homogène.

  2. Une fois cuites égoutter les et retirer la peau. Puis couper les en gros cubes. Réserver.

    Si les pommes de terre sont trop chaudes vous pouvez également les passer sous l'eau froide pour les refroidir avant de retirer la peau et de les couper.

  3. Eplucher et émincer finement les oignons.

  4. Dans une grosse casserole, mettre 3 cuillères à soupe d'huile à chauffer et faire réduire les oignons, lorsqu'ils y ont commencé à roussir, déglacer avec le vin blanc, puis laisser réduire à feu doux jusqu'à ce qu'ils caramélisent.

  5. Ajouter ensuite les pommes de terre, saler et poivrer. Bien mélanger afin que les pommes de terre s'imprègnent bien du goût des oignons.

  6. Préchauffer votre four à 180°C.

  7. Pendant ce temps, couper le reblochon en deux moitiés. Le couper au centre mais horizontalement de manière à avoir deux cercles, et retirer la pellicule cirée.

  8. Dans un grand plat à gratin, verser les pommes de terre et les oignons les répartir à niveau, puis disposer sur le dessus les deux cercles croûte vers le haut, de manière à ce que le fromage s'écoule lentement dans les pommes de terre lors de la cuisson.

  9. Enfourner à 180°C pendant environ 30 minutes. Contrôler la cuisson régulièrement, attention à ne pas laisser cuire trop longtemps sinon le fromage va se transformer en gras. Le plat sera prêt lorsque le fromage aura entièrement fondu dans les pommes de terre. La croûte sur le dessus n'est pas obligatoirement dorée.

  10. Servir chaud, accompagnée d'une salade si vous le souhaitez.

Et avec ça, qu'est-ce qu'on boit ?

Un vin blanc sec de Savoie, et je dirais même une Roussette de Savoie qui est un blanc sec gras mais fruité à la fois, un vin avec une attaque douce mais qui conserve une belle acidité. La Roussette se marie parfaitement avec tous les plats à fromage de Savoie. Si vous n’en trouvez pas dans le commerce, je vous invite sincèrement à vous rendre chez un caviste.

Si vous n’aimez pas le vin blanc, partez alors sur un bon Côtes du Rhône.

Author

Je suis sensible et dynamique. J'adore parler, communiquer, parfois trop ! Mais je n'y peux rien c'est ce que je suis et je ne changerai pas car je le vois comme une vraie qualité. J'aime la vie et tout ce qu'elle nous offre. Ma devise comme beaucoup d'autres est : "on n'a qu'une seule vie !" ma règle d'or : profiter de chaque moment, et éviter autant que possible de regarder derrière soi !

3 Comments

  1. Pingback: Revue de web – novembre 2018 • Inspiration • La Lune Mauve

    • Angelique Reply

      Roh merci pour le partage et trop cool si mon billet vous a été utile. Cet article est important pour moi, le sujet est important pour moi et s’il touche d’autres personnes cela me ravit

Write A Comment